•RÊVES PRÉMONITOIRES/IMPRESSION DE DÉJÀ VU•


Aujourd’hui je vais aborder le thème des rêves prémonitoires et des impressions de déjà vu…

Pourquoi les deux ? parce que pour ma part, ils sont intimement liés l’un à l’autre. je vais vous expliquer comment j’en suis arrivée à cette conclusion.

tout d’abord, intéressons nous aux : rêves prémonitoires. 

« à l’époque je passais le bac blanc, nous avions plusieurs texte en Espagnol à apprendre pour en faire une synthèse rapide et répondre ensuite aux questions du jury. cette épreuve ne m’angoissait pas particulièrement, mais la plus part des textes me posaient problème…la nuit qui précéda l’épreuve, je rêvais que je disais à ma copine qui passait avant moi, qu’elle allait tomber sur le texte de la « Luna », je zieutais par la fenêtre de la salle et elle levait discrètement son pouce pour me signaler que c’était le cas, quand à moi je tombais sur le pire des textes. le lendemain, jour de l’épreuve ( alors que je ne racontais jamais mes rêves prémo ou pas) je lui en parle, elle me dit qu’elle aimerai que se soit le cas parce que, tout comme moi, c’était LE texte le plus simple. elle entre à l’épreuve avant moi, ressort, me dit « je suis tombée sur le Luna » là, un stress me prend, mélangé à l »excitation d’avoir connu à l’avance la situation. pas le temps de s’épandre dessus, je passe à mon tour…mon rêve ne m’avait pas menti…je tombais sur le texte le plus difficile…était ce du à cette réminiscence ? en tout cas j’en ai perdu mon vocabulaire, mes mots, bref, ce fut une catastrophe… »

COMMENT PEUT ON EXPLIQUER CELA ?

D’un point de vu scientifique, ce phénomène est impossible à expliquer, car il faudrait pouvoir provoquer ces rêves dans le cadre d’étude clinique pour étudier le fonctionnement du cerveau et tenter d’analyser le phénomène. Il faudrait regarder le niveau de similitude entre le rêve et ce qui s’est passé dans la vie. Il faudrait pouvoir noter chaque rêve, et comparer après.

PEUT ON LES RECONNAITRE ?

Les rêves prémonitoires semblent plus vivaces que les rêves ordinaires. L’individu s’en souvient clairement au réveil et y attache un intérêt plus marqué qu’à l’ordinaire : il peut donc le raconter, le noter, le commenter. Néanmoins, ces actions, qui devraient concourir à sa mémorisation durable, n’ont pas l’effet escompté et le rêve devient rapidement brumeux. Selon les individus qui en font l’expérience, le souvenir du rêve revient instantanément lorsque les événements vus en rêve se réalisent vraiment.

Mais les rêves prémonitoires ne sont pas toujours signe d’un malheur imminent…

bien que la plus part que j’ai eu fait le fussent, certains se sont avérés être de simples passages de vie, vécu en songe.

« je rêvais que j’étais à l’arrêt de bus, une voiture arrive, freine, une amie en sort et on papote, de là, elle me dit qu’elle revient, elle va m’apporter une de ses délicieuses terrines végétales. le soir même, la scène se produit au détail près ! »

QUEL RAPPORT AVEC LES IMPRESSION DE DÉJÀ VU ?

à priori aucun, les deux seraient vécu dans des états diamétralement opposés de phase d’éveil et de sommeil. mais nous avons tous déjà eu cette sensation déstabilisante nous forçant à nous mettre à l’arrêt, persuadé d’arriver à savoir ce qui va se produire. Or, pour ma part, j’ai passé une longue période ou j’avais des impressions de déjà vu quasi constantes, tant et si bien que si l’ambiance autour de moi me le permettait, je pouvais arriver a me concentrer pour dire ce qui allait se passer ensuite (dans les deux trois prochaines secondes tout au plus). j’étais alors avec une amie qui me connait bien, j’ai eu cette sensation, elle n’avait jamais été aussi puissante. pour être franche, j’étais contente qu’elle soit avec moi à cet instant.

qu’en dit la science ?

La sensation de déjà-vu chez les personnes épileptiques

Le déjà-vu a notamment été étudié chez des personnes épileptiques car c’est un symptôme qui est fréquent lors des crises. En effet, pendant une crise d’épilepsie,l’activité électrique de certains neurones est altéré. ce dysfonctionnement se repends dans le cerveaux et l’activation électrique touche les lobes temporaux médians. Cette perturbation électrique génère une sensation de déjà-vu au début de la crise.

pour 21 cobayes (humains) les test démontrent qu’en revanche, les aires frontales du cerveau, qui jouent un rôle dans la prise de décision, étaient activées. Une hypothèse est que les régions frontales du cortex vérifient les mémoires et envoient des signaux en cas d’erreur quand il y a un conflit entre l’expérience vécue et ce que nous croyons avoir déjà vécu. Le sentiment de déjà-vu serait un signe que le système de vérification de la mémoire fonctionne bien.

mais au final, rien n’est vraiment expliqué… -_-

Entre intuition et impression de déjà vu, la ligne est mince…entre esprit, neurones et phase de sommeil, la ligne et une médiane constante qui nous indique surement, que nous sommes loin d’agir en toute puissance de nos capacités.

les deux seraient similaires dans l’anticipation d’événements, dans la projection temporelle, dans la vision de l’avenir. tout serait une question de capacité extrasensorielle et d’expansion de celle ci.

ces phénomènes perturbent sur les questions abordant la théorie du destin, du futur déjà tracé. mais cela far l’objet d’un autre article.

vous avez vécu des rêves prémonitoires? des impressions de déjà vu ?

venez m’en parler.

POTHUKAWA 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s