Petit guide pour les proches de personnes hypersensibles :

« Les grandes foules me stressent vraiment, je ne peux pas supporter les bruits forts, les belles œuvres d’art peuvent me faire pleurer, et avoir trop de mails ou de textes non lus me donne parfois une angoisse palpable […] À ce stade, mon mari sait comment identifier les situations qui peuvent me causer un stress, et je suis très chanceuse qu’il soit toujours compréhensif et fasse de son mieux pour m’aider à atténuer les sentiments négatifs dans ces cas là. »

Voici donc quelques traits de caractère…

1. Submergés et épuisés plus facilement

Une personne très sensible peut être dépassée et se sentir épuisée par un trop plein de stimulations. Il faut donc trouver des activités qui limitent cet épuisement.

2. Besoin de décompression

Selon Sezín Koehler, ils ont un besoin accru d’espace, de calme et de solitude pour mieux fonctionner, afin de ne pas être irrité ou frustré au point de s’en rendre malade.

3. Perméables aux humeurs des autres

Un commentaire insouciant après une mauvaise journée ou un manque d’intérêt pour l’autre peut le conduire à se poser des questions ou à douter de lui-même.

4. Attentifs au détail

Les personnes hypersensibles sont très attentifs aux détails et soulignent parfois les choses que l’on a tendance à ignorer.

5. Très intuitifs de nature

Les personnes hypersensibles ont souvent tendance à suivre leur instinct. Même s’il est parfois difficile de le comprendre, ils ont besoin de confiance et de soutien.

6. Un défi pour un homme

Certains traits de caractère de l’hypersensibilité ne se prêtent pas à l’image que l’on se fait du genre masculin. En général, on ne s’attend pas à ce qu’un homme soit trop sensible et cela peut devenir un challenge permanent pour un homme.

7. Détecteurs de mensonge

Cela ne sert à rien de cacher des choses ou de mentir parce qu’il/elle le saura facilement. Cela ne veut toutefois pas dire qu’ils ont toujours raison.

8. Des partenaires aimants et solidaires

Une personne hypersensible est souvent prête à beaucoup donner et à accompagner et soutenir la personne aimée.

Et quelques conseils donnés par les personnes interrogées…

9. Essayez de vous mettre à sa place

Il est parfois difficile de comprendre ce qu’il/elle vit et de connaître ses besoins, mais essayez malgré tout…

10. Arrêtez tout avant d’atteindre les limites

Il faut faire preuve de patience envers une personne hypersensible. Il vaudrait mieux quitter un quelconque événement où il y a beaucoup de bruits, lumières, mouvements… que de devoir affronter les conséquences.

11. Documentez-vous afin de mieux comprendre l’autre

Cela vous permettra de comprendre comment fonctionne le cerveau d’une personne hypersensible afin de ne pas prendre les choses personnellement.

12. Veillez à ce qu’il/elle ne se néglige pas en voulant trop aider

Les personnes hypersensibles sont par nature empathiques et compatissantes envers les autres et cherchent à aider autant que possible mais se négligent souvent en cours de route.

13. Être prêt à les nourrir

Soyez prêt à nourrir votre proche quand il/elle a faim, au risque de découvrir une version très désagréable de cette personne !

14. Le compromis est la clé

Il/elle ne peut pas vivre une relation dans une bulle à cause de cette hypersensibilité. Il faut donc essayer de l’aider à sortir de sa zone de confort.

Alors si vous partagez la vie d’une personne hypersensible, n’oubliez pas d’exercer votre empathie, d’essayer de comprendre ses besoins spécifiques, et sachez mettre un terme à un évènement qui pourrait mener à la crise !

Aucun texte alternatif disponible.

POTHUKAWA

Publicités

Hypersensibles ? Ce documentaire est fait pour vous !

2 réflexions sur “Hypersensibles ? Ce documentaire est fait pour vous !

  1. +1 Moi aussi je suis hypersensible. Je compte prochainement écrire un article à ce sujet. Je voulais savoir si tu avais déjà fait une crise de tétanie, spasmophilie ou crise de panique ? Car généralement vu que l’on vit tout plus intensément ça nous tombe dessus. Ceci dit vive nos différence, à nous d’en faire une force.

    J'aime

    • Oui, effectivement, si je me retrouve submergée par une situation que je trouve sans issues, je suis sujet à des dissonances cognitives, crises de panique et sommeil hypnagogique. quand je me retrouve dans un lieu qui me stresse j’ai des angoisses incontrôlables. bref j’ai appris à faire avec mais c’est parfois déroutant.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s